weepeggle
Surfez plus rapidement grâce au compte sans publicités. Consultez notre boutique

Histoire des vide-greniers en France

Patrick Desaunay, auteur de l'article
Les vide-greniers sont d'apparition assez récente, sauf la célèbre braderie de Lille, dont nous parlerons plus tard.
Pour faire un bref aparté historique, il est bon de se rappeler que le commerce étant traditionnellement mal vu en France, terre catholique, on a pu voir deux phénomènes conjoints :
  • répugnance des particuliers à vendre des biens par eux-mêmes, surtout chez les personnes les plus riches, qui préféraient donner ou jeter.
  • la vente des biens de rebuts ou d'occasion était abandonnée aux rejetés de la société, quasi mendiants, et minorités brimées, comme les juifs. Ainsi, on trouve de nombreuses références aux chiffonniers oeuvrant à paris, et repoussés au XIXème siècle à la périphérie, où les actuelles Puces ont fini par s'installer.
Ainsi, le phénomène de vente par des particuliers a-t-il réellement commencé lors des années 70, pour décoller dans les années 1980.
vide-greniers
braderie du canal Rennes
La Braderie du Canal de Rennes a fêté ses 34 ans. Son histoire est amusante. A l'époque, le comité de quartier constate que l'image est mauvaise. Des enfants ramassent dans des dépotoirs alentours (le quartier a hébergé longtemps une friche industrielle), toute sortes d'objets qu'ils revendent à la sauvette. La Braderie jeunesse est née, qui vise à les aider à gagner un peu d'argent, tout en créant une animation, et une entraide. 34 ans plus tard, elle est devenue la deuxième de France, et a contribuée largement au développement des braderies dans l'Ouest.
Beaucoup d'autres Braderies ont fêté leur vingtième anniversaire...
Lille est un cas à part :
L'histoire de la Braderie de Lille reste partiellement connue. Il s'agissait historiquement d'un marché assez classique, où travaillaient des professionnels.
On suppose (sans qu'aucun document ne l'atteste) que la tradition des particuliers remonte au XVème siècle, à l'époque où les domestiques lillois avaient obtenu le droit de vendre, entre le coucher et le lever du soleil, les vieux vêtements et objets usagers de leurs patrons.
Si vous visitez le site de la voix du Nord www.lavoixdunord.fr, vous trouverez (peut-être) plus de détails sur l'historique de cet événement. Les pages sur le sujet apparaissent de façon irrégulière.
Braderie de Lille
Différentes appellations
En ce qui concerne les appellations, notons :
  • Braderie , qui pourrait venir de braaden, rôtir en flamand, parce qu'on rôtissait et vendait à emporter. Mais on cite également l'espagnol, 'barato' signifiant pas cher.
  • Vide-greniers , répandu à travers toute la France
  • Réderie , mot présent dans la région de la Somme, et notamment à Amiens. Voici un amical échange entre deux internautes sur l'étymologie :
Bonjour Mutée il y a deux ans sur la région Nord, mes collègues sont surpris par le mot REDERIE et j'aimerai en connaître l'origine si c'est possible j'ai cherché sur Internet et les REDERIES ne sont que sur Amiens et les environs, dans les autres régions ce sont des Braderies.
Merci a l'avance

RÉPONSE :
Dans son livre intitulé Histoire des rues d'Amiens , GOZE écrit en 1854 :
"...on les appelle Reideurs, dont l'étymologie serait, d'après M. l'abbé Corblet, le mot romain réderie , enjouement, qui lui-même pourrait provenir du latin res , affaire, bien, pris dans le sens ironique, pour caractériser l'engouement de certain amateurs à se procurer à tout prix les bagatelles qu'ils affectionnent."


Il y a peut-être d'autres explications, je n'en ai pas trouvé d'autres. Ils seraient intéressant que d'autres Internautes recherchent également.

Effectivement...

On trouve aussi des :
  • Foire à tout
  • Foires aux greniers etc...
    Qui sont plutôt des néologismes
  • Les marchés aux puces trouvent l'origine de leur nom au XIXème, très simplement, parce qu'il s'agissait surtout de ventes de chiffons, et vêtements usagés, et que les puces étaient le symbole ultime de la pauvreté. On voit ici la répugnance des gens riches vis-à-vis de l'objet d'occasion.


Enfin, en ce qui concerne la brocante , le terme est plus généralement utilisé pour les ventes de professionnels.
Ce texte a nécessité pas mal de recherches et de travail. Ce texte appartient au gestionnaire du site.
Contactez le, s'il vous plait, avant de le recopier. Par ailleurs, nous accueillons avec plaisir les échanges de liens sur le sujet